15€ sur place - 12€ préventes

hyl – thom souyer & les petits grégory

hyl – thom souyer & les petits grégory

– HYL (Rap/Chanson) –

Enfant bloqué dans trop grand corps pour lui. »
HYL se définit dans un rap nouvelle vague, pop, électro coloré, dérivant vers la chanson. Des mots pour dessiner des mélodies dans la lignée d’Orelsan, Gaël Faye, Mac Miller, L’Or du Commun, à mi-chemin entre l’insouciance et la prise de conscience.
2019 signe sa naissance publique avec la victoire du Prix Claude Nougaro, suivie de près par la victoire du PlayItIndie Urban Edition. Puis des salles s’ajoutent à sa route, le Petit Bain (Paris), le Metronum (Toulouse), Lo Bolegason (Castres). Des festivals, celui du Verbe avec Cali, Détours de Chant dans sa ville toulousaine. Et enfin des premières parties, celle de Maxenss, de Kalune et Alain Souchon lors des Rencontres d’Astaffort en 2021 qui lui remettront le Prix Voix du Sud.
Entre électronique et organique, c’est dans le contraste qu’il aime se définir.
Un jeu d’enfant pour adulte ou jeu d’adulte pour enfant ?
Les dés sont lancés.

– THOM SOUYEUR & LES PETITS GREGORY (Chanson/Rock/Punk) –

Dès le début ils choisissent de se démarquer en traitant de thèmes audacieux et tabous tels que l’amour inter-espèce, les complexes d’oedipe tardifs ou encore le suicide collectif dans le cadre familial. Cela leur permet tout de même de faire les premières parties d’intellectuels comme Giedré ou Mononc’ Serge et de partager des scènes avec les grands penseurs que sont Didier Super ou le groupe Schlaasss.
Les textes, subtils et bien léchés sont portés par une musique librement inspirée des VRP, des Fatals Picard, de Ludwig Von 88.
Sur scène ils sont épaulés par le séduisant Jean-Yves Carnet, célèbre producteur-archéo-logue-célibataire de taille modeste, qui nous prend par la main pour nous permettre de vivre pleinement l’expérience d’un « Constacle » (collision entre un concert et un spectacle) inoubliable et familial.
Le show est implacable et aléatoirement maitrisé, entre la bonne humeur et la légèreté apparente on peut lire une profonde envie d’élever les consciences, leur devise :
«Ce n’est pas pour rigoler, c’est pour dénoncer.»


hyl – thom souyer & les petits grégory

15€ sur place - 12€ préventes

hyl – thom souyer & les petits grégory

– HYL (Rap/Chanson) –

Enfant bloqué dans trop grand corps pour lui. »
HYL se définit dans un rap nouvelle vague, pop, électro coloré, dérivant vers la chanson. Des mots pour dessiner des mélodies dans la lignée d’Orelsan, Gaël Faye, Mac Miller, L’Or du Commun, à mi-chemin entre l’insouciance et la prise de conscience.
2019 signe sa naissance publique avec la victoire du Prix Claude Nougaro, suivie de près par la victoire du PlayItIndie Urban Edition. Puis des salles s’ajoutent à sa route, le Petit Bain (Paris), le Metronum (Toulouse), Lo Bolegason (Castres). Des festivals, celui du Verbe avec Cali, Détours de Chant dans sa ville toulousaine. Et enfin des premières parties, celle de Maxenss, de Kalune et Alain Souchon lors des Rencontres d’Astaffort en 2021 qui lui remettront le Prix Voix du Sud.
Entre électronique et organique, c’est dans le contraste qu’il aime se définir.
Un jeu d’enfant pour adulte ou jeu d’adulte pour enfant ?
Les dés sont lancés.

– THOM SOUYEUR & LES PETITS GREGORY (Chanson/Rock/Punk) –

Dès le début ils choisissent de se démarquer en traitant de thèmes audacieux et tabous tels que l’amour inter-espèce, les complexes d’oedipe tardifs ou encore le suicide collectif dans le cadre familial. Cela leur permet tout de même de faire les premières parties d’intellectuels comme Giedré ou Mononc’ Serge et de partager des scènes avec les grands penseurs que sont Didier Super ou le groupe Schlaasss.
Les textes, subtils et bien léchés sont portés par une musique librement inspirée des VRP, des Fatals Picard, de Ludwig Von 88.
Sur scène ils sont épaulés par le séduisant Jean-Yves Carnet, célèbre producteur-archéo-logue-célibataire de taille modeste, qui nous prend par la main pour nous permettre de vivre pleinement l’expérience d’un « Constacle » (collision entre un concert et un spectacle) inoubliable et familial.
Le show est implacable et aléatoirement maitrisé, entre la bonne humeur et la légèreté apparente on peut lire une profonde envie d’élever les consciences, leur devise :
«Ce n’est pas pour rigoler, c’est pour dénoncer.»